Le cannabidiol est une substance dérivée du chanvre qui n’a aucun effet psychoactif. C’est fort de cela qu’il n’est pas considéré comme un stupéfiant.

Ainsi, le cannabidiol, encore appelé CBD, est libre de production, de vente et de consommation. En d’autres termes, son utilisation est légalisée en France. Quid de sa culture sur le territoire français ?

L’encadrement juridique de la culture de CBD en France

Le CBD étant une substance issue du chanvre, le fait qu’il soit légal signifie que toute personne en France a le droit de cultiver des plants de chanvres. Cette culture de chanvre doit avoir essentiellement pour finalité l’extraction du CBD.

Pour éviter les dérives autour de la finalité des cultures, l’agence de sécurité du médicament, entre autres, a émis une règlementation stricte. Cette règlementation permet d’encadrer la culture de cannabis afin de s’assurer que la finalité ne serait pas illégale.

En effet, les plants doivent obligatoirement faire partie de la liste des variétés autorisées par le ministère de la Santé. En plus, l’utilisation commerciale et industrielle des sommités fleuries est strictement interdite.

En d’autres termes, l’extraction de CBD à partir de la fleur du cannabis est prohibée. L’extraction ne peut se faire que par les tiges ou la graine, puisque les fibres et les graines ne contiennent qu’une très faible quantité de THC.

Également, les semences utilisées doivent être celles cataloguées afin de contrôler la teneur en THC dans des laboratoires agréés. Ainsi, tous les producteurs doivent se conformer au taux maximal de THC de 0,2 % dans les CBD produits.

Enfin, aucune publicité du CBD à usage médical n’est autorisée, invitant, de ce fait, les producteurs à ne pas faire l’apologie des vertus de leur produit. Toutefois, le CBD produit pourra être présenté comme un complément alimentaire.

L’usage du CBD cultivé

Bien que la culture du CBD soit légale en France, son extraction est encore interdite dans l’hexagone. La dépénalisation du cannabis pourra permettre l’accès de cette substance à un plus grand nombre de personnes. De ce fait, elles pourront bénéficier des applications thérapeutiques de cette molécule.

En effet, le chanvre industriel ne comportant aucune substance psychotrope, il n’en est pas fait un usage récréatif. Les recherches médicales ont prouvé l’efficacité du CBD contre certaines maladies graves. C’est cette efficacité qui a entraîné certains pays, comme les Pays-Bas, à officiellement légaliser le cannabis pour un usage thérapeutique et récréatif.

L’utilisation du CBD pour des situations cliniques permet de soulager des affections touchant des systèmes centraux de l’organisme comme le système nerveux. Grâce à ces effets anti-inflammatoires, il est développé des médicaments contenant un fort taux de CBD.

C’est dans ce même ordre d’idée, et en considération de l’engouement pour les plantes médicinales, que le CBD est produit pour un mieux-être.

À terme, le CBD à usage thérapeutique semble être une solution efficace en vue de soulager certaines maladies n’ayant pas encore de traitement. Il pourra, entre autres, soulager les effets indésirables de la maladie d’Alzheimer, la sclérose en plaques ou même la maladie de Parkinson.